LE PLAISIR : la solution pour gérer son poids

Vous souhaitez perdre quelques kilos ou vous êtes en surpoids, vous reportez un début de régime redoutant les restrictions. Et si au contraire, la solution était de retrouver du PLASIR pour mieux gérer votre poids et surtout votre silhouette ?

Un régime est une prescription donnée par un professionnel de santé, pour une personne en particulier pendant une durée bien précise pour améliorer son état de santé en réponse à une situation spécifique.

Au printemps, en prévision des vacances estivales, on peut lire dans tous les médias des messages prônant le dernier régime à la mode, garantissant une perte de poids rapide et sans difficulté pour retrouver un corps parfait pour la plage. Or, les miracles n'existent pas (cela se saurait !). Ces régimes sont réalisables pendant une durée restreinte, avec des résultats plus ou moins conformes aux promesses, uniquement le temps du suivi des restrictions alimentaires et aboutissent parfois à des carences nutritionnelles. Dès que l'on reprend l'alimentation d'avant (car les mesures sont trop restrictives ou aussi par lassitude), notre poids repart à la hausse.

Un régime est souvent synonyme de frustrations, d'isolement social, de stress, qui aboutit au bout d'un temps plus ou moins long à un craquage et donc à une reprise de poids parfois même plus importante que la perte initiale. C'est le fameux phénomène de yoyo !


En naturopathie, on ne parle pas de régime mais on cherche à gérer son poids sur le long terme en adoptant une hygiène de vie globale . Cela se fait par la mise en place progressive :

- d'un équilibre alimentaire individualisé,

- d'une remise en mouvement,

- d'une gestion des émotions.


Le plaisir au quotidien fera partie des 3 éléments de ce programme.

Cette stratégie de mise en place d'une hygiène de vie globale passe par une modification de ce que l'on met dans son assiette. L'alimentation est en effet la première clé en naturopathie. Le modèle méditerranéen est un bon exemple à suivre : il se compose d'une large part de végétaux (fruits et légumes crus et cuits, des céréales semi complètes ou complètes, des légumineuses), des matières grasses de qualité (oméga 3 sous forme d'huile d'olive, de colza, de petits poissons gras comme les sardines, maquereaux, anchois, harengs), quelques produits laitiers fermentés (de brebis et de chèvre) et rarement de la viande (plutôt volaille).

Une alimentation santé ne se réduit pas à une assiette triste avec des légumes cuits à la vapeur. Des recettes variées (voir celles proposées dans ce blog) permettant de trouver du plaisir à déguster des plats équilibrés et sains.

Un repas au restaurant ou entre amis dans une ambiance agréable et conviviale, en choisissant un plat équilibré apportera du plaisir (expérience à garder en mémoire) et s'intègrera dans une hygiène de vie.

Enfin, on imagine souvent que cuisiner prend énormément de temps. Il est vrai que c'est plus rapide de faire réchauffer un plat préparé ou de le commander que de le cuisiner soi-même. En revanche, il est bien plus sain de préparer soi-même ses repas avec des produits bruts pour limiter les conservateurs, les exhausteurs de gout et autres qui sont mauvais pour notre santé. La solution est donc d'anticiper ses repas et de les préparer à l'avance.


Je vous partage mon organisation. Je fais mes courses en fin de semaine avec déjà en tête des idées de recettes pour la semaine suivante (soit j'ai une liste précise, soit je le fais au grès de mes envies et inspirations). Je n'achète ainsi que ce dont j'ai besoin pour la réalisation des menus et le besoin courant de la semaine. Je limite ainsi les dépenses d'alimentation et je ne gâche pas puisque je consomme que ce dont j'ai besoin. Pendant 2h maximum, le week-end, je cuisine un plat en plus grande quantité (que je congèle pour le manger en fin de semaine ou ultérieurement) et des plats du début pour le début de la semaine, qui seront donc prêts le midi et le soir. En milieu de semaine, je fais cuire des bases culinaires : une poêlée de légumes, une quantité de céréales (riz, quinoa, pâtes de sarrasin par exemple), une petite quantité de crudités (salade, carottes râpées, betteraves cuites en automne) pour faire ensuite en fin de semaine des assemblages qui constitueront les repas.

Par exemple :

- poêlée de légumes + riz + haricots rouges (en boite) qui apportent des protéines végétales

- escalope de dinde + légumes + pâte de sarrasin

- salade composée

Cela ne prend pas beaucoup de temps de penser et préparer ses repas à l'avance et cela permet de manger sainement et équilibré. En ce qui me concerne, je suis ravie d'avoir anticipé mes repas, bien dans mon corps d'avoir mangé sainement et je ne ressens aucune frustration ni faim.


On choisira l'activité physique que l'on aime pour pouvoir la pratiquer régulièrement avec plaisir et sans contrainte. Pas besoin de s'entrainer pour un marathon, une marche rapide tous les jours est un bon début. L'amélioration de vos capacités physiques vous surprendront et vous vous sentirez capable d'étendre le temps de pratique tant vous ressentirez un réel plaisir à faire cette activité et les bienfaits physiologiques qui en découlent (amélioration de la qualité du sommeil, bien être dans tout le corps grâce aux endorphines sécrétées ...).


Différentes techniques (respirations, visualisations ...) permettent de gérer le stress pour limiter ses conséquences physiologiques négatives sur l'organisme. Cette sensation de plaisir ressentie lors d'un repas en famille ou entre amis, le bien être ressenti après une séance de sport ou une marche dans la nature seront autant de ressentis à garder en mémoire et à revivre pour rester dans ce mouvement.


En intégrant sur le long terme dans votre quotidien ces 3 éléments (alimentation équilibrée + mouvement + émotions) pour vous faire du bien et en choisissant ce qui vous fait plaisir, vous parviendrez à retrouver un poids de forme dans lequel vous vous sentez bien dans votre corps.


Pour plus d'informations sur le programme de gestion de poids que je propose


1 vue0 commentaire